Le chant, cette merveille

A travers la voix

et le ressenti

prendre plaisir

ensemble

à écouter

l’espace vivant

et inconnu

du son qui vient

rochers

Dans l’acte créatif, il n’y a pas de mémoire, de science, ni de connaissance,
qui sont des faits toujours attachés au passé.
L’acte créatif n’accepte aucune condition en dehors de lui-même.
C’est pour ça qu’il est libre.
Tout art a un seul but, la liberté.
Après le concert, on peut se dire, comme c’était beau !
Ce n’était pas beau, c’était vrai.
La beauté est une phase intermédiaire vers la vérité,
vers la perception de la vibration centrale.
Extrait d’une interview de Sergiu Celibidache